Impatience

Quand tu nous tiens… On dirait que le jardin suspend son souffle avant l’arrivée des roses. Les aux,  iris et  ancolies font la liaison avant l’explosion de roses qui ne devrait plus tarder (enfin j’espère) et les premières fleurs printanières. Ceci dit, quelques rosiers répondent déjà présent.

Les dernières plantations pour finir les massifs se terminent.. Je sais que j’avais déjà dit ça en 2017 et 2018… Je voudrai vraiment ne plus faire de nouveau massif mais  profiter et bichonner mes plantes dans l’avenir.

Iris stepping out

Un nouvel arrivé au jardin pour remplacer un arbuste mort dans ma haie. Il vient s’intercaler entre un photinia et un chalef de grande taille déjà. Ce qui m’a intéressée chez cette viorne « Kilimandjaro » est bien sûr son port étagé et étroit . Bonus: des fruits cet hiver pour les oiseaux.

Ancolie green Apple qui accompagne le rosier Gruss an Aachen

Voilà enfin les iris au nom inconnu

De l’autre côté. Ce massif a été complètement remanié l’an dernier. J’ai perdu le rosier Ispahan qui prenait une place énorme . Il faudra le retravailler encore un peu car en hiver et début printemps il est horrible et je le vois de ma fenêtre!

Bref retour sur le roses avant de vous présenter mes derniers aménagements.

Souvenir de la Malmaison (souffreteux en permanence mais trop beau pour être viré) et Mme Ernest Calvat. J’ai pulvérisé ce soir une décoction d’ail car ces rosiers sont déjà bien malades.

Mme Pierre Oger, bourré de marsonia aussi déjà…

On cadre…

Petit aperçu de mes derniers aménagements:

Il fallait finir de s’occuper d’un côté de la terrasse. Le challenge, une pente, et du soleil l’après-midi.

J’avais déjà mis un couvre-sol à l’automne dernier, dont j’ai oublié le nom. Cette année, j’ai ajouté 3 hostas, un peu de lierre panaché, des petits fusains panachés et un cimifuga que j’avais repéré l’an dernier à Saint-Jean. L’ail s’est invité tout seul.

Les hostas retenus sont: Frances Williams et Rainsforest sunrise. Certes les hostas seront au soleil, mais en bas de la pente, ils ont les pieds plutôt au fais, d’ailleurs leur pote le liseron est d’accord.  On dit que les hostas peuvent supporter le soleil s’il y a du panaché jaune ou blanc dans leur feuillage. Un client de la jardinerie m’a confirmé que ses hostas tenaient le coup en plein soleil.

Je tente le coup aussi pour le cimifuga, il sera une grande partie de la journée à l’ombre des buis.  J’ai trouvé chez Gamm Vert un paillis de bois torréfié, qui dure 4 fois plus longtemps. Sa couleur foncée est magnifique. Mon vieux pote Greg me dit que  le parfum du cimifuga est extraordinaire.

Au pied de l’escalier, c’est la super pente.

J’ai mis un sedum que j’avais devant chez moi, et j’ai ajouté de chaque côté de l’escalier 3 Véroniques longifolia « Charlotte »… que justement Charlotte m’a montré à Saint Jean! Il y a aussi un petit Sisyrinchium striatum, plante que j’ai connu sur le jardin de Lemo;

C’est pas encore très joli tout ça, mais normal, il faut attendre. Cet endroit n’est pas prévu pour être joli l’hiver car je n’y vais qu’aux beaux jours.

Si vous me plaignez parce que je risque d’avoir des limaces dans mes hostas, et bien non, avant d’acheter, je vérifie dans cette liste si l’hosta est résistant ou non… Et ceux que j’avais avant sont tous résistants en fait.  D’ailleurs je pense importer mon article sur les limaces, car cette méthode marche quand même sur les delphiniums… 😉

En prenant mon thé vers 18h ce soir…

Je peux vous dire que je n’étais pas pressée d’aller préparer le dîner! J’étais trop bien!

A bientôt!

36 commentaires sur “Impatience

Ajouter un commentaire

  1. impatience… un titre qui me correspond tout à fait, en lui ajoutant le mot procrastination !! du temps, je réclame un surplus de temps pour faire tout ce que je voudrai faire !! mais heureusement, j’ai trouvé quelques instants pour enfin te rendre visite et m’ébahir de toute cette énergie jardinière !! un printemps que j’aurai certainement aimé apprécier en ta compagnie sur ta terrasse !!! bisessssssss

    Aimé par 1 personne

    1. Je pense souvent à toi quand je suis au jardin, je n’arrive jamais à faire tout ce que je prévois. Je me demande comment je ferais avec 6 fois plus grand! On court tous ma pauvre Nathalie, c’et sgentil d’avoir profité d’avoir un peu de temps pour passer par ici. Plein de gros bisous.

      J'aime

  2. Coucou Caroline ,
    Je crois que nous sommes effectivement , nombreux à etre impatients ….
    Mais que fait Madame Météo ?
    Ton jardin est déjà beau et je ne savais pas que des hostas pouvaient etre mis au soleil !
    N’ayant pas les moyens d’acheter des copeaux de bois pour mes massifs , je récupère les bouts d’écorce qui tombent lorsque François tronçonne le bois pour la cheminée en hiver et hop , le tour est joué :p
    Bonne journée
    Bisous

    Aimé par 1 personne

    1. De ce que j’en sais, les hostas peuvent apparemment être au soleil s’il y a du panaché jaune ou blanc si j’en crois Google. J’ai demandé un client dans la jardinerie et il m’a dit que ses hostas au soleil se portaient très bien, c’est pour cela que j’ai tenté. Ceci dit, j’ne ai un sur les 3 qui fait la tête… j’attends de voir. Les 2 autres vont bien mais ce n’est pas vraiment les grosses chaleurs…
      Je comprends pour les copeaux de bois, c’est effectivement hors de prix, je ne le fais que pour la 1ère année d’un massif. Ensuite, c’est tontes de gazon, BRF…feuilles mortes…
      Bisous.

      J'aime

  3. C’est magnifique, Caro !! On ne sait plus où donner du regard ! Tout est si feutré et délicat !
    Comme toi, j’aurais tendance à être impatiente…mais je me dis aussi que plus vite fleuri, plus vite fané ! Bises !

    Aimé par 1 personne

  4. Bonsoir Caroline,
    J’aime beaucoup ton jardin, tu dois t’y sentir bien, il est délicat et apaisant … Je suis comme toi, quand je suis dans mon jardin j’ai envie d’y rester, admirer la dernière floraison, l’abeille ou le bourdon qui passe de fleur en fleur … Tes iris stepping out sont juste sublimes, et je crois que je vais leur trouver une place chez moi 😉 Je viens de planter des ancolies green apple … mais il va falloir attendre l’année prochaine pour les voir fleurir :-/ J’ai hâte aussi que mes roses fleurissent !!!
    Bonne nuit Caro, à bientôt 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Oh, tu vas te régaler avec tes ancolies l’an prochain! Avec un pied, j’en ai semé un peu partout, je suis trop contente. je suis ébahie devant le jardin ,en ce moment, je suis dégoûte de voir qu’il y a du soleil et de ne pas pouvoir y aller (peintures).
      Bisous!

      J'aime

  5. Quelle belle balade dans ton jardin clôturée par la sagesse de ce bouddha. J’ai planté un Viburnum Kilimandjaro ce printemps. J’aime beaucoup sa forme naturelle même si pour le moment, il n’est pas bien haut 😉 Les roses ne sont pas en avance cette année. Il a manqué de chaleur mais le festival approche et ça va être magnifique. Bonne semaine.

    Aimé par 1 personne

    1. Mon viburnum n’est pas très haut non plus, espérons qu’il grandira assez vite! La plupart des rosiers commencent à fleurir, je suis toute ravie d’en découvrir certains plus « mûrs » et en grande forme.
      Normalement le soleil arrive ce week-end, ça va être bien sympathique de pouvoir aller au jardin.
      Belle semaine.

      J'aime

  6. « Je voudrai vraiment ne plus faire de nouveau massif mais profiter et bichonner mes plantes dans l’avenir. » c’est également mon futur projet et normalement je devrais m’y tenir à la fois pour le bien du jardin car effectivement à trop vouloir courrir partout on finit pas négliger voire perdre certaines plantes et en ce qui me concerne, je sais (et surtout j’ai su cet hiver!) que j’avais atteint mes limites … bon évidemment cela n’empeche pas d’acheter à l’occasion un lierre, un thym voire un iris …. mais plus le végétal qui oblige à refaire pour lui un nouveau massif …. j’ai depuis deux ans rêvé au moment où je n’aurais plus à manier la pioche mais juste le sécateur pour toilletter les plantes … certain(e)s me disent qu’on s’ennuit vite à ce petit jeu là et que les fourmis de la création reprennent vite de l’activité … mes mains, mon dos me disent le contraire … alors si moi je suis impatiente ce n’est pas de voir les rosiers (qui ne sont pas ma tasse de thé) mais bien de pouvoir savourer le jardin c’est pour cela que j’approuve la première et dernière phrase … belle de semaine, Caroline…

    Aimé par 1 personne

    1. Comme toi cet hiver j’ai pris une grosse claque et j’ai pris conscience que je n’écoutais pas mon corps et maintenant je paye, mes cervicales sont en vrac et pour en trouver d’autres au magasin c’est compliqué lol. J’ai voulu agrandir un massif dimanche car j’ai acheté 2 nouveaux arbustes. Heureusement que mon mari a mis son veto et a menacé de ne plus tondre, il en a marre des détours.
      C’est vrai que ton jardin est un vrai défi, je crois que je n’arriverais même pas à soulever une pioche… Tu es bien courageuse. J’espère que tu pourras bientôt profiter de ton jardin . Je suis sûre qu’on ne s’y ennuiera pas 😉
      Belle semaine à toi, bises.

      J'aime

  7. Bonjour Caroline,
    on en apprend des astuces chez toi! Merci pour la liste des hostas que les limaces dédaignent! J’en ai très peu au jardin dans cette catégorie 😉 Au fur et à mesure, je changerai les miens, en me référant à ta liste!

    Ta décoction d’ail m’intéresse énormément aussi! Le marsonia sévit ici, dès la première floraison cette année! Trop d’écarts de températures :-/ Elle est efficace sur ce champignon? En préventif ou en curatif? Si tu as le temps, tu pourrais nous en donner la recette 🙂
    J’ai aussi planté le cimifuga, cette année! son feuillage est à tomber et en plus s’il parfume divinement, trop hâte de le découvrir!
    Une belle balade par chez toi, j’ai beaucoup de goût à venir par ici 🙂
    Bonne journée! Bisous Caroline

    Aimé par 1 personne

    1. C’est Larry qui a fait tout le boulot! 😀
      Pour la décoction d’ail j’ai mis é gousses coupées en 2 dans une petite casseroles et j’ai fait bouillir 10-15 minutes. Je pense que c’est préventif et curatif. Ce n’est pas la vraie recette car il faut 3 jours pour la faire et j’étais pressée, voici la vraie recette:
      https://www.jardiniers-professionnels.fr/purin-dail-et-laurier-sauce-de-pascal-clerc/

      Il y a aussi le purin de prêle, qui marche sur beaucoup de maladies, et le lait dilué ou le bicarbonate pour l’oidium. Il y a aussi l’aromathérapie (quand j’ai pas le temps, je dégaine l’origan compact lol)… bref, il y a plein de ressources

      C’est vrai qu’il est très beau ce cimifuga, quel feuillage magnifique! Merci pour ta gentillesse.
      bises.

      J'aime

  8. je comprends que tu puisses méditer et te reposer dans ton beau jardin! tu as quelques plantes que ej te piquerais bien (LOL), mais je les note précieusement..
    et pour les hostas insensibles aux limaces, merci, car je suis une hostas addict!!
    bravo pour tout le travail que tu as accompli, ton jardin te remerciera cette année avec de jolies floraisons..
    bises et bon mercredi

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Catherine, j’espère vraiment profiter cet été (là je suis dans les peintures grrr, le jardin me manque).
      J’espère que tu seras contente de tes futurs hostas. C’est moins de boulot quand il n’y a pas à s’occuper des limaces.
      Gros bisous.

      J'aime

  9. Tu m’étonnes que tu n’étais pas pressée d’aller usiner !
    Bonjour quand même 😉
    En partant du principe que la taille de pelouse est inversement proportionnelle à la taille des enfants : tu auras toujours de la place pour planter, tes envies  » je ne crée plus de massifs ‘ ne tiendront pas la route ( expérience de vieille !)
    Pour les hostas, ici, même les ‘ je n’aime pas cet hosta ‘ les aiment quand même, donc tous en pot. Si tes escargots ‘ e n’aime pas cet hosta ‘ s’en tiennent là : quelle chance !
    Histoire à suivre donc
    Belle a-midi

    Aimé par 1 personne

    1. Tu m’as bien fait rire Jacqueline! Comme je le disais à Maryline, je n’ai plus le droit d’agrandir les massifs, je me débrouille avec ce que j’ai. Les hostas ne sont pas embêtés, mais j’ai mon arme secrète, nourrir les limaces avec quelque chose de meilleur que les hostas: mes épluchures… J’ai horreur d’arroser donc je limite volontairement les pots, je n’ai que 4 grands pots au jardin et 3-4 petits.
      Belle semaine Jacqueline.

      J'aime

  10. Bonjour Caroline,

    Cesser de créer des massifs pour nous occuper des ceux qui déjà nous offrent leurs fleurs : mon aspiration constante en ce moment ! J’aurais alors l’impression de profiter de mon jardin, et d’être, ma serpette en main, gardien de ses équilibres.

    En tout cas, c’est magnifique, ce printemps au cœur battant que dessine ton jardin ! Tout est très beau, très délicat, à l’image de ta magnifique ancolie ‘green apple’, que je découvre avec un plaisir étourdi.

    Beau week-end de douceur,

    Aimé par 1 personne

    1. Vivement que nous soyons les gardiens alors! Je pense que ce sera le cas cette année, je n’ai plus la droit d’agrandir ou créer de nouveaux massifs! MDR
      Il y a tellement d’ancolies différentes, je commence à lorgner les barlow…
      Belle semaine Geontran.

      J'aime

  11. Superbes massifs!Tes roses sont belles, ici c’est la cata les rosiers, même ceux censés être résistants aux maladies sont plein d’oïdium… Ce n’est pas la peine, je vais essayer autre chose.
    Ta viorne est belle, j’en ai pris une qui ressemble beaucoup.
    L’ancolie est lumineuse!
    Bonne soirée

    Aimé par 1 personne

    1. C’est vrai? Comment ça se fait que ce soit la cata? Ils sont bien nourris? Bien arrosés? Peut-être aussi qu’ils sont jeunes, parfois il sont un peu malades chez moi es premières années ensuite ça se calme. Mon Munsteas Wood était une horreur au départ par exemple. Je les trouve plus costaud en avançant en âge.
      Je te souhaite une très belle soirée.

      J'aime

      1. Je ne sais pas, ils ont de l’oïdium, j’avais pris des décorosiers en espérant être tranquille mais ils sont tout blanc lol
        Un m’a fait une rose moche, le feuillage après viré blanc, une fois traité est reparti « normal » et maintenant c’est jaune haha
        Bon après-midi

        Aimé par 1 personne

  12. comme toi Tous les ans , je dis que c’est le dernier massif que je fais .Et tous les ans , j’en rajoute ! Le pire, c’est que j’ai bien du mal à les entretenir à force !!!!Quand on a la création chevillée au corps, que c’est difficile de dire stop !!!! Et comme toi aussi , je déteste les roses au feuillage malade mais quand elles fleurissent , elles valent bien le coup .Alors je dis tant pis pour le feuillage ! J’ai eu des actéas pendant plusieurs années puis je les ai perdues .J’ai réinstaller un nouveau pied cette année, leur feuillage pourpre est si beau et comme dit Greg (enfin je ne sais s’il parlait de la plante ou du paillis !!!) le parfum est divin . Belle semaine à toi Caro , le beau temps arrive , patience ! Bises

    Aimé par 1 personne

    1. Oui je sais, Greg , mon mari et mes enfants se moquent de moi quand je ds que cette fois j’ai fini. C’est vrai que le jardin est un processus créatif. Je voulais faire les Beaux-Arts quand j’étais au lycée, du coup je n’ai jamais repris un crayon ou mes pastels depuis. On dirai que j’ai eu un bug. Ceci dit, je viens de m’acheter au supermarché un magasine sur l’aquarelle pour les débutants, qui sait? Je vais peut-être créer autrement?
      on dirait que c’est l’année des actéa dans les jardins! Greg dit que c’est la plante qui sent très bon, c’est vrai que ma phrase était ambiguë…
      Je tolère 2-3 rosiers malades mais si les roses sont moches, ils vont vite virer… si je trouve un repreneur car j’ai du mal à jeter des plantes que je n’aime plus.
      Samedi le beau temps, j’espère que j’aurai fini mes peintures!
      Je t’embrasse.

      J'aime

  13. Tout ça est bien joli Caro ! Bon les promesses de jardinière…Même sans nouveau massif, on trouve toujours à fignoler ou améliorer, puis il y a les plantes qui se laissent aller…Mais je comprends tout à fait ce que tu veux en te disant que tu vas pouvoir te poser et profiter. D’ailleurs pas besoin d’attendre que ce soit fini ! Ma vertèbre qui a été choquée il y a longtemps m’a bien aidé à comprendre. Quand on passe ses limites, on perd le plaisir du jardin et on se stresse même parce qu’on voit des trucs moches et à faire. En plus du fait qu’on douille ! Le jardin c’est du vivant, ça pète la forme, c’est malade, c’est moche, c’est sublime, c’est différent selon l’humeur du jour. Ce que tu nous montres est super agréable à voir et pour les nouveaux espaces bien prometteur. Merci, belle semaine. Bises

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :