Création et évolution du massif terrasse

Comme promis  il y a très longtemps, voici la suite de la série « le jardin au fin du temps ».

J’ai déjà été super contente lorsque nous avons eu notre terrasse,faite avec tous les copains. Il en a fallu du béton.

J’étais plutôt satisfaite hormis le vis à vis direct avec les voisins (nos maisons se font face).

Ici nous voyons tout l’arrière du jardin.

 

maison 003

Là toujours l’arrière, avec une vue sur le futur ex-potager.

maison 004

 

2011: 1ère plantation, l’if fastigié d’un ami. 

 

Photo 009

 

Photo 029

2012

Le massif au début du printemps. Les jacinthes sont toujours aussi jolies 9 ans plus tard !

030

 

avril 2012 002

 

1er juin 2012 004

 

2013, ça évolue avec la plantation d’un rosier, Prince Jardinier. 

27 avril 2013 029

 

2013

 

2013

 

2013

 

Puis nous avons tout remanié car nous cherchions une fuite sous la terrasse (au final il a fallu casser la terrasse pour la trouver, voir ICI) . Le rosier Prince Jardinier a été donné à un ami, j’ai planté des rosiers complètements différents

Eté 2020

Brother Cadfael, superbe rosier anglais très sain.

En blanc, le rosier Prosperity, en bordure Maman Turbat, et en fond Comte de Chambord, 3 rosiers anciens. En bordure, Phlox mousse et sédums.

On voit bien Comte de Chambord. Le rosier Mme Boll a été ajouté et devrait être très joli en 2021.

Avril 2021

Voici le massif la semaine dernière. L’énorme népéta, trop envahissant, a été enlevé et je vais le remplacer par une version un peu plus petite.

Pour l’année prochaine, il faudra ajouter cet automne d’autres bulbes, je mettrai des narcisses Thalia et des tulipes forsteriana Purissima, des valeurs sûres. Je viens de commander un nouveau pied de penstemon blanc, les anciens sont morts.

Sont encore endormis (ou tout jeunes) 2 gauras roses, une sauge que j’avais bouturée l’an dernier. Iris, Hémérocalle blanc, pivoine, achillée, ancolies et verveine de Buenos Aires vont bientôt se réveiller et animeront le massif très bientôt. Ce massif a beau être ancien, finalement, les massifs vieillissent et ont sans cesse besoin d’être modifiés. Ce n’est pas la plus jolie période pour vous présenter ce massif, mais c’est aussi l’occasion de montrer les améliorations à apporter.

J’ai beaucoup paillé avec des copeaux de bois, mais cette année j’en ai marre, je vais essayer de couvrir le sol un maximum. Ce massif est en plein soleil du lever du soleil jusqu’à 17h. Dans ce massif, pousse de la saponaire, témoin d’un sol très humide. Hors, ce massif est en hauteur et j’arrive aussi à y faire pousser des plantes qui aiment aussi l’aridité.

Ce massif est arrosé occasionnellement en été s’il y a de la canicule. Peut-être 2-3 fois dans l’été mais guère plus.

Un narcisse dont je ne connais pas le nom, qui je le vois sur les photos, est là depuis le début.


Les superbes narcisses Thalia. Cette année ils ont fleuri très tôt je trouve. C’est leur 2è année au jardin, ils me semblent un peu plus grands que l’an dernier, j’avais été un peu déçue par leur petite taille, cette année on les voit mieux de loin.

Ce n’est pas la plus jolie période de l’année, mais c’est toujours mieux qu’au départ, non?

37 commentaires sur “Création et évolution du massif terrasse

Ajouter un commentaire

  1. Quel beau travail de création ! Et les rosiers en sont reconnaissants. Ils sont somptueux. L’ensemble est harmonieux entre la densité des massifs et les espaces de respiration.

    1. Merci beaucoup! J’ai fait un petit travail de recherche en amont pour trouver des rosiers plutôt résistants. J’ai en plus la chance d’avoir une terre argileuse et ils sont au soleil tout le temps, c’était facile pour eux de bien se porter. L’exercice de faire quelque chose d’harmonieux est plus difficiel, mais j’y travaille. Bonne semaine!

      1. Le jardin est une création en constante évolution mais c’est déjà très réussi. Dans ma terre acide, je remets en question la roseraie, qui souffre horriblement des taches noires. Peut-être vais-je remplacer tous les rosiers anglais et français par les rosiers Kordes ADR… Belle journée ! Danielle

  2. Merci pour cette belle promenade dans votre jardin si joli 😍 j’aime beaucoup les roses et je voudrais savoir si Maman Turbat est très parfumé ?
    Encore merci de me faire rêver et bravo pour tant de beauté 🤗
    Bizzzz

    1. Bonjour Sylvie, c’est très gentil de laisser un commentaire. J’espère que vous avez beaucoup de roses aussi si vous les aimez.
      Je n’ai pas souvenir du parfum de maman Turbat, je l’ai choisi pour sa petite taille et son abondante floraison. Il fait aussi de jolis fruits en hiver, mais le parfum hélas n’est pas son truc.
      Merci à vous!

  3. Plus ton jardin s’étoffe, plus il doit te donner de bonheur ! Mais bonheur ne rime pas avec trop d’efforts, alors tout comme toi je paille un maximum pour éviter les corvées d’arrosage.

    1. C’est vrai que le paillage nous permet un été plus serein, surtout avec les sécheresses maintenant, et ça limite les mauvaises herbes. Je vais voir si je peux trouver des prix plus avantageux, ou sinon peut-être plus couvrir le sol avec des plantes. J’ai lu dingue de plantes cet hiver, et ce que propose Didier Willery me convient très bien aussi. A voir…

  4. Très intéressant de suivre le cheminement qui mène au résultat actuel bientôt très opulent. Beau choix de rosiers ! Un grand merci pour ton commentaire. Je divise mes primevères de temps en temps, ça les requinque. Il m’arrive aussi d’en déplacer des bouts pour planter autre chose. Sinon, elles sont très autonomes. Belle semaine. Bises

    1. Merci Florence pour ta réponse, comme ça tu es sûre que je la vois lol. Je ferai ça. Je suis presque envahie de primevères maintenant, j’ai vu plein de bébés. je les déplacerai un peu plus tard.
      Bises et belle semaine.

  5. Bonjour !

    Comme c’est agréable de remonter le cours d’une naissance et d’un épanouissement jardinier ! J’aime beaucoup ce massif et tu le racontes si bien.

    Brother Cadfael est le premier Austin que j’ai planté chez moi, le premier rosier même, et à ce jour je n’en ai pas trouvé de plus beau.

    Belle journée – l’hiver bataille.
    Pierre

    1. Merci beaucoup Pierre! D’autant plus que je ne sais pas vraiment bien écrire, ce n’est pas mon fort, j’avoue ne pas avoir l’amour des mots.
      C’est vrai que Brother Cadfael est si beau et si parfumé! En plus il est très sain, ce rosier est vraiment une merveille.
      Encore un vilain temps ce week-end, ce sera l’occasion de se reposer. A bientôt.

  6. Bonjour Caroline .Vous avez fait un travail remarquable après tout vos déboires de votre terrasse démolir et plus les travaux ,refaire la terrasse oh c’est énorme en espérant que vos soucis de fuite sont bien derrière vous C’est super de voir l’évolution de 2011 et le l’if fastigié est joli je vois la taille en cône il me semble .
    Votre massif est superbe avec des beaux choix de rosiers et en effet avec les années il faut sans cesse diviser et replanter (sourire ) ici c’est les gauras qui se sème à tout vas ,mais je l’aime beaucoup .Un peu moins la saponaire là chez moi trop envahissante et difficile à en venir à bout .
    Votre jardin avec vos floraisons printanière est superbe
    Félicitations Caroline et je vous souhaite un beau printemps Là le froid est pour une semaine qui sait peut être les cinq de glaces à l’avance (sourire ) rêver ne fait pas de tort …
    Emmanuelle

    1. Bonjour Emmanuelle,
      Oui, heureusement les soucis de terrasse et de fuite sont derrière nous, 3 ans déjà!
      L’if fastigié n’en n’est pas un, j’ai confondu avec ceux que j’avais devant (il faudra que j’édite). Je le taille en cône, mais ça y est, il commence à beaucoup pousser, j’ai du mal à tailler beaucoup…
      J’ai retrouvé dans ce massif hier également des bébés gauras rose, j’en ai remis ailleurs mais au bout d’un moment,je vais simplement arracher.
      Je n’arrive pas à venir à bout de la saponaire, il faudrait à nouveau déplanter l’if, le rosier, j’en ai assez de creuser et déplanter, je limite un peu et ça ira.
      Je vous souhaite également un très beau printemps. Lundi on devrait avoir un peu de soleil.
      Bon week-end.

  7. Coucou Caro, eh bien, c’est une sacrée évolution ! Je le trouve très beau aujourd’hui ton massif… C’est trop classe de pouvoir le suivre de sa naissance jusqu’à aujourd’hui, déjà dix ans après ! Bisous et bonne semaine 🙂

  8. Quelle magnifique évolution depuis la création de ton jardin jusqu’à aujourd’hui ! C’est une joie perpétuelle un jardin, même si cela nécessite quelques efforts, on ne regrette jamais et je comprends le plaisir que tu éprouves à imaginer de nouvelles plantations, de futurs projets ! Félicitations Caro, ton jardin est une réussite… Belle semaine un peu fraiche tout de même, bises de Shuki

    1. Bonjour Shuki, et merci beaucoup pour ce gentil commentaire.
      Je trouve qu’essayer d’améliorer encore continue de faire travailler l’imagination, ça fait du bien de créer. J’ai pu jardiner un peu hier, mais là oui, entre la pluie et le froid on évite!
      Bises.

  9. Je me souviens de l’article sur la recherche de la fuite… et le travail que cela avait engendré. Que d’évolution au fil des ans, c’est ça qui est cool avec un jardin. Il n’est pas figé et évolue avec nous. Les rosiers sont magnifiques. Merci pour cette belle balade ensoleillée. Belle semaine.

    1. Hello Ni_Nou, merci beaucoup. Effectivement, je croyais avoir fini et je me rends compte aujourd’hui que l’on n’arrête jamais vraiment de créer en essayant d’améliorer encore. Finalement, on ne se lasse pas!
      Bon week-end!

  10. Quelle belle evolution!! Bravo! je vois que tu as enlevé « Prince jardinier » Tu n’en étais pas contente? je l’ ai au jardin et j’en suis très satisfaite. Bonne journée !

    1. Merci Claudine!
      Prince Jardinier est un très joli rosier, sa rose est superbe et en plus jamais malade, il sent vraiment très bon avec son parfum de fruit de la passion. Je m’en suis simplement lassée car il devait trop haut en fin de saison, les roses étaient beaucoup plus hautes que moi. Nous l’avons déterré pour les travaux et c’était l’occasion de le donner à un ami, car il ne s’intégrait plus dans le massif à cause de son haut port colonnaire.
      Bon week-end.

  11. J’aime beaucoup ces articles qui montrent l’évolution du jardin. Tu as su faire de ta terrasse un endroit enchanteur. J’ai lu et apprécié moi aussi « Dingue de Plantes », qui a été pendant un bon moment mon livre de chevet. Que d’idées novatrices dans ce livre! Bises et bon weekend.

    1. Bonjour Michèle!
      J’espère, si j’arrive à allumer mon vieil ordinateur, pouvoir publier encore quelques articles sur l’évolution du jardin (mais comme l’homme est en télétravail, je n’ai plus trop accès, il a installé ses 3 écrans etc…). Un jour…
      J’ai attendu longtemps avant d’acheter Dingue de Plantes, à cause de son prix, mais je ne regrette pas du tout et je l’ai feuilleté tout l’hiver. Çà m’a bien reboostée et donner l’envie de planter plus. Je crois que je n’osais pas. on dit tellement de laisser de la place etc…
      J’ai reçu mon colis hier… 😉
      Bises et doux Week-end!

  12. Eh Caro tu es la reine des évolutions des massifs. C’est un vrai talent! Encore une fois on peut suivre toute l’histoire de ton jardin. Tes rosiers sont resplendissants mais il y a aussi une grande attention aux détails des vivaces. Ce massif qui plaît aussi bien aux plantes qui aiment la terre humide qu’à celles qui résistent à la sécheresse est génial. Je rêve d’une terre comme ça ! Bon weekend et gros bisous

    1. Eh Judith, j’ai triché pour la terre! Elle est super argileuse dessous, et calcaire, comme la tienne (peut-être moins calcaire je ne sais pas). La terre de surface est de la terre végétale que nous avons fait livrer au départ. Donc cela convient bien pour des petites plantes, quelques aromatiques comme là origan ou thym, des petites vivaces qui aiment la sécheresse, mais je ne tente plus avec des sujets plus important. J’ai perdu des cistes, 2 énormes arbousiers plantés adultes, cela a été de l’argent jeté par la fenêtre; On n’y connaissait rien au départ. Je ne plante que des plantes adaptées, je fais quelques exceptions, mais des petites plantes sur lesquelles je ne pleurerai pas si je les perds.
      Je te fais de gros bisous.

  13. Ah oui, on peut dire que c’est mieux, et que tu as fait du joli boulot! Faire et défaire, jusqu’à la réussite. J’ai eu la mauvaise idée de faire un bouquet avec mes narcisses thalia, l’odeur était abominable dans la maison! Genre crotte de chat . Je te le déconseille 🙂
    Des bisous, Véro.

  14. c’est amusant de voir comme on commence petit, et d’un seul coup on s’enhardit…et on grignote tous les espaces possibles 😉
    superbe ce narcisse, les mains se font tous boulotter , je suis un peu énervée

    1. Hihi, mon mari trouve aussi, il trouve que je grignote vraiment beaucoup la pelouse!
      A vérifier mais j’ai lu que les mulots n’aiment pas les perce-neige, peut-être en planter à proximité? Une idée… à creuser.

  15. C’est très sympa de voir l’évolution d’un jardin, et aussi, que tu connaisses encore tous les noms de tes rosiers. Très utile quand je me dis « il est joli celui-là, il irait bien dans mon jardin ». Bonne journée.

    1. Merci Agnes! Chaque rosier a été mûrement réfléchi, j’ai passé du temps à les chercher etc…
      J’espère que ça te donne des envies de rosier lol.
      Bonne soirée.

Répondre à Line Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :