Octobre fleuri

Je jardine de moins en moins chaque année hélas, faute de temps le plus souvent.

J’ai dû jardiner une fois en juillet, une fois en août et pareil pour septembre (je ne m’occupe plus du tout de la pelouse). Heureusement, j’ai pu libérer un peu de temps depuis 15 jours, et la météo aidant, j’arrive à faire un semblant de propre.

L’année dernière, sachant que je ne pourrai pas jardiner du tout pendant plusieurs semaines j’avais prévu et tout paillé.

Cette année, je me suis dit que j’allais couvrir le sol avec des petites plantes basses et que le tour allait être joué!

Je me suis fait avoir comme une débutante: mes couvre-sols ont peu poussé, mais en plus cette année a été extraordinaire en adventices de toutes sortes, et le liseron et la saponaire se sont follement amusés dans les massifs et décidé de me faire plaisir… en recouvrant le sol et même plus.

L’essentiel de ce jardinage d’octobre a été de faire du nettoyage dans le massif du liseron, et d’essayer de faire semblant de maîtriser la saponaire dans un autre. Quelques bulbes de plantés, un peu de bordures coupées par-ci par là histoire de faire propre… Et cet après-midi, une lasagne géante dans « le massif des oiseaux ». Les oiseaux n’ont que faire des fraises des bois, et aujourd’hui, la potentille et la fausse renoncule ont décidé de prendre la place.

Sous le cerisier, quelques changements qui peut-être seront jolis au printemps…Quelques vivaces divisées, reste à déplacer les digitales et faires des distributions à l’entourage. Je vais également mettre une tonne de BRF!

Cette année, les asters sont à la fête. Je n’ai aucun nom à vous proposer ils sont tous répertoriés mais je ne sais pas qui est qui…

Pas de photo du gigantesque « Lady in Black » à vous montrer, mais je peux vous dire que les abeilles l’ont bien trouvé! Ca bourdonnait énormément.

2 asters différents

Le même endroit, hier midi derrière ma fenêtre.

Verveines de Buenos Aires, rien de tel pour meubler les vides.

Oui, en effet, ma toute première graminée au jardin! On peut dire que j’ai mis le temps… Au fond le sedum de Judith

La persicaire orientale, qui s’est ressemée à cet endroit et que j’ai laissée. Elle fait beaucoup d’effet sur mes visiteurs!

La place d’origine, à l’arrière de la maison. Le rosier The Fairy est magnifique en ce moment.

Dahlia Halo et gaura

Un gaura cavaleur là aussi, l’en prochain, je taillerai un peu avant l’été.

2 bruyères Erica plantées cette semaine Kramer’s Rote, que j’apprécie pour leur tolérance au calcaire.

Pour des gauras censés rester compact, on repassera! l’année prochaine, zou au fond!

Désolée pour la photo floue, le penstemon Alice Hindley, qui ira au fond l’an prochain également. Sa couleur est extraordinaire au soleil.

Admirez le seul, l’unique massif sans roses!

Merci, merci à New Jardin TV, j’ai enfin réussi à tailler mes pommiers correctement et avoir des pommes grâce à cette vidéo.

Pommier Ariane. Je n’ai pas goûté, elle est juteuse mais manque de sucre d’après mon mari.

Et des roses pour finir, profitons d’elles! Des déboires avec plusieurs rosiers, Rose de Rescht atteint par la rouille, semble s’être remis mais a contaminé 2 grimpants qui ne ressemblent plus à rien. Rose de Rescht va déménager au fond du jardin dans un mois. Je ne sais pas quoi faire des 2 grimpants… Je leur laisse un an de répit?

Pomponella

Geoff Hamilton

Yolande d’Aragon, qui me fait des pousses à plus de 2,5 mètres. Il a mis des années à s’installer, mais là c’est parti! Je ne le maîtrise plus, au secours!

Patrimonia, indemne de maladie, choisi car il est assez imposant et fait de jolies baies l’hiver.

Mélanie <3<3<3

Et pour finir, cette vue automnale où l’ont peut deviner Anémone du Japon en blanc et persicaire (de Judith aussi!). Le liquidambar commence à prendre une teinte rouge.

Bonne semaine!

14 commentaires sur “Octobre fleuri

Ajouter un commentaire

  1. Tes plantes fleurissent avec ou sans toi. C’est vrai que pour que le jardin soit propre, on doit toujours être dedans et ce n’est pas toujours possible. Les mauvaises herbes profitent toujours de notre absence pour s’étendre là où elles le veulent !
    Tout ce que tu nous montres est nickel en tout cas !
    Bonne semaine.

  2. Il est toujours aussi beau ton jardin même si tu y travailles moins qu’avant.
    La persicaire orientale est une merveille et le rosier Mélanie aussi.
    Chez moi le liseron s’est bien développé aussi cette année. Quelle horreur ! Il tire toutes mes plantes vers le sol.
    Tu déplaces beaucoup de plantes au fond. Comme les mauvaises élèves ? Je suis curieuse de savoir ce que ça donnera 😉 Bisous Caro et bonne fin de weekend

    1. Coucou Judith, oui, je déplace vers le fond tout ce qui est beaucoup plus grand que prévu!
      Cette persicaire est magnifique, j’en ai plusieurs mais elles ne le sont pas toutes, de temps j’en temps j’en ai une impressionnante, les autres sont chétives, c’est bizarre…
      Gros bisous!

  3. Coucou Caro ,
    Ton ardin est superbe meme si tu n’as pas toujours le temps de prendre soin de lui ! Il a l’air de se débrouiller tout seul hihihi
    Ta persicaire est sublime . Je n’ai pas de persicaire au jardin et pourtant , elles sont si belles …
    Ici aussi le liseron a tout pris dans  » ses bras  » , … quelle misère ce truc 😦
    Je taille mes gauras dés la fin de leur floraison et elles sont rapides à en refaire une suivante …
    Belle semaine

    1. Coucou Corinne, une vraie misère le liseron cette année! L’an prochain je le cartonne! Je connais bien les endroits d’où il sort!
      L’an prochain ,je penserai aussi à pincer mes gauras, certains sont censés être compacts, et bien pas du tout! Sur une bordure étroite, c’est la galère. Je n’ose pas trop les tailler, ils fleurissent en continu et par moments, les abeilles n’ont rien d’autre à se mettre sous la dent, donc je laisse…
      Bonne semaine!

  4. Hi Caro, mais tu as raison on ne peut être partout à la fois, je l’ai bien intégré ici et je ne m’en fais plus pour le jardin, allez on va dire qu’avec l’âge la sagesse s’installe, mais toi tu es toute jeunette, allez profite de tout ce que tu peux, ton jardin est toujours aussi beau va. Ta déception envers certains rosiers ne me surprend pas car tu es habituée à en avoir de superbes, ici ce n’est pas le cas alors, et puis la météo a été exceptionnellement chaotique, oui donne leur une chance et puis comme cela tu auras aussi moins de boulot ! Moi les gauras c’est ce que j’aime ce côté échevelé et complètement aérien alors je laisse faire mais je ne dis pas que j’ai raison hein ! En tot cas maintenant ils se ressèment vraiment bien et c’est super. Des bizzzzzh et bon courage avec toutes tes occupations ma belle.

    1. Coucou chère Maryline, de moins en moins jeune, plutôt « entre 2 âges « aujourd’hui et mes différentes interventions chirurgicales récentes m’ont appris qu’il fallait en faire moins dorénavant!
      C’est vrai que j’ai passé beaucoup de temps à choisir mes rosiers et je n’aime pas être déçue! J’ai peut-être un peu oublié de les nourrir cette année, je ferai mieux l’an prochain!
      J’adore le côté échevelé, mais je préfère quand c’est à l’endroit où j’ai décidé.
      Bisous!

  5. Pour un jardin que tu décris comme quasiment à l’abandon, je trouve qu’il a fort belle allure. Ce doit être parce qu’il a de bonnes bases bien structurées. Je comprends que les visiteurs tombent en arrêt devant la persicaire, qui est sublime. Alice Hindley a un coloris particulièrement doux et lumineux qui me plaît beaucoup. Bises et profite de ton jardin qui t’offre bien des beautés et ne semble pas du tout t’en vouloir.

    1. Bonjour Michèle,
      J’ai essayé que le jardin soit dessiné, pour qu’il soit pas trop mal l’hiver, j’ai essayé de faire attention aux formes.
      maintenant il reste à manier les couleurs.
      Je découvre cette année seulement Alice Hindley acheté l’an dernier, j’ai été ravie de cet achat.
      belle semaine.

  6. Et bien pour un jardin qui se débrouille tout seul, il est superbe. On ne fait pas toujours ce que l’on veut. Il doit être bien structuré.
    Heureuse d’avoir de tes nouvelles via ton blog
    Bisous Caro

  7. Bonsoir Caro, je trouve aussi que quelle que soit la saison, ton jardin suit le mouvement avec beauté. On peut penser en effet qu’il est suffisamment bien structuré pour se suffire à lui-même et tu n’es pas obligée de t’en occuper sans cesse… Comme toi je poste moins souvent par manque de temps et d’envie aussi peut-être mais j’essaie de garder le cap malgré tout et de conserver les liens avec les aminautes. Je te souhaite un bel automne, gros bisous de Shuki

  8. Toi aussi tu dois te régaler quand tu te promènes dans ton jardin. J’ai beaucoup aimé la balade, tes plantes sont magnifiques. La persicaire j’avais tenté le semis, dommage, je n’y ai pas pensé cette année, avec l’été moins chaud et plus arrosé, ça aurait peut-être marché. Les plantes couvre-sol, le brf…ce sont de bons plans, mais pour les premières il faut un peu de temps pour qu’elles occupent l’espace, et la météo a beaucoup facilité le boulot aux adventices de tout poil. Pour les gauras je mise sur les formes courtes, et cette année, ils se sont bien comportés, souples mais pas avachis. Je vais aller voir ce Patrimonia de plus près, il me tente bien, et noter le lien pour la taille des pommes, j’envisage de planter des cordons. Merci pour ta visite, bonne semaine. Bises

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :