Flemmingite

Le printemps est là, du moins sur le calendrier et la jardinière n’a aucune envie d’aller au jardin, ne pense pas du tout jardin et doit se forcer pour prendre quelques photos avec le smartphone.

2D7F7261-6CDF-4009-AC38-6EA6F65F2E77
Chionodoxas

 

781328B5-A75E-4C66-92D5-07BDE305F46F
Muscaris

A96C97CC-67D7-48A7-97F5-3BE46F7D0D1A

Camelia Nuccio’s Pearl
Camélia Nuccio’s Pearl
3EC368ED-3773-4AEC-BD26-81DFB645E196
Massif d’entrée 
1A320C7F-794C-40E8-9EA6-AEA9CBFED230
Pensées sauvages
E9E7CBB8-D662-4935-9EAA-2E5363D7C648
Camélia et hellébore Tutu
A5B323D3-3804-4AEE-B71A-9D613B633D7C
Magnolia stellata de Greg et Aline 💝
F5713B78-6111-4614-9DB8-6444CBF7DFD6
Les primevères deviennent énormes 

2A1566A8-E94F-42DB-AD3A-F7D1610C8DB8

EB9A947B-EF61-4A63-87B5-AD62E7DFA90D
Clématite armandii ‘Snowdrift’

Le retour du beau temps va certainement me motiver mais surtout…

 

C’est Saint-Jean samedi qui va me faire très plaisir! J’ai hâte d’y être! 😎😁

A bientôt !

 

Massif « Bienvenue »

Désolée d’être si peu présente en ce moment sur vos blogs, j’ai beaucoup de mal à penser jardin.

Il est temps de vous parler plus en détail du dernier massif réalisé et  montré précédemment. Les photos sont du mois de novembre dernier.

P1000884

P1000875

P1000840

P1000839

P1000838

P1000837

Les plantes qui ont été installées sont encore minuscules et pour l’instant cela ne rend rien.

Je vais essayer de vous expliquer ma logique pour essayer de donner vie à ce bout de jardin.

La dominante est plutôt mauve abricot mais comme la dit la règle totalement idiote, « l’exception confirme la règle »,  je ne m’interdit pas de coup de cœur si cela ne jure pas trop.

Je me dis qu’en région parisienne, l’hiver dure une éternité, donc j’essaie que cette partie soit la plus agréable possible en cette période et heureusement que l’on peut trouver de la lecture sur le sujet. Je m’inquiète moins de l’effet hivernal dans les endroits les plus reculés puisque je n’y mets pas les pieds.

Pour habiller l’hiver, je n’ai pas eu  à chercher trop loin car j’ai déménagé une partie de ce j’avais.

Il fallait que cela reste de petite taille.

côté arbustes:

Il y a déjà des buis (on croise les doigts), un énorme oranger mexicain, un cornouiller sanguin avec ses bois rouges en hiver, un camélia, un pieris et un petit fusain du Japon (Emerelad Gaiety) etc… J’ai ajouté près du mur un abélia de petite taille, Little richard et une bouture de viorne bodnantense dawn sera installée au printemps. Des petites campanules des murs, un bébé hellébore, un géranium vivace censé être persistant Silvia surprise,  un asthionema Warley Ruber et plusieurs pieds de lamier Beacon Silver. Des heuchères ont été divisées et réparties par-ci par là( (Binoche, quasiment noire, Émeraude, bien verte et une inconnue).

Et il y a ce petit arbuste, un loropetalum, acheté sur un coup de tête à Fleurs en Seine (je n’avais pas trouvé les rosiers André Eve, j’étais frustrée, mais au moins j’ai pu papoter un peu avec Jérome Legrand)

J’avoue que je suis perplexe devant le mélange des couleurs mais on verra ce que ça donne…

Ensuite je pense à la belle saison et aux ROSES!!!

Concernant les roses, Il y a eu du changement, Mme Ernest Calvat a déménagé et j’ai mis Mélanie Foucart à la place. Evelyn et Claire Austin restent dans le coin mais ont été déménagés aussi, moins dans l’axe pour Claire. C’est Rhapsody In blue et les nouveaux arrivants Irène Watts et Coraline qui feront la parade estivale. Je tente une bouture de Cervia. J’ai fait ma commande chez André Eve, je suis ravie. La dame qui répond au téléphone est adorable et m’a eu un certains nombre de fois au téléphone, surtout quand j’ai reçu ma commande oubliée et j’ai changé mes plans. Et j’ai reçu en cadeau, Mme Isaac Pereire. J’avoue que caser un rosier grimpant n’est pas chose facile…C’est la surprise qui laisse un peu perplexe au départ…

Enfin je pense automne et printemps avec les vivaces. J’ai commandé la plupart des plantes aux Jardins d’Hautière et chez le très connu Promesses de Fleurs et je suis très contente.

il y a peu de plantes rares au jardin. Je les choisis (en principe) adaptées à ma terre lourde argilo-calcaire. Tout cet endroit est assez frais, le soleil n’y est pas en permanence même l’été. Côté arbuste il n’y a pas grand chose à part un viorne carlesii que j’avais acheté il y a 2 ans chez Maurice Laurent.

J’ai pris des choses qui changeaient un peu de ce que j’avais. J’ai particulièrement hâte de découvrir la fleur des Elfes Lilafée, le geum Cosmopolitan ou le cerfeuil hirsute rose. Comme couvre-sol j’ai installé du Lamier tacheté « Beacon silver » (argenté à feuilles roses). Il y aura aussi de l’ail d’ornement rose en été. Je ne suis pas sûre de l’effet rendu mais nous verrons bien.

Photos de septembre:

 

P1000747

P1000752

Le loropetalum au centre, j’attends un peu mais je reste dubitative. Cela fait partie de la vie de jardinier s’il faut faire des changements.

P1000749

l’abelia Little RichardP1000750

 

P1000784

P1000818

chrysanthèmes et skimmia Japonica

P1000819

J’avais fait des semis de prairie fleurie mais je finirai peut-être par pailler.

Il faudra encore peaufiner dans les prochaines années, installer une arche au printemps, mais pour l’instant, profitons de vilain temps pour nous reposer.

Quand on y pense le printemps n’est plus très loin.

En vrac

L’idée du titre m’est venue ce matin pendant que je comatais sur mon canapé, limite agonisante. Cela correspondait bien à mon état (et être dans cet état alors que je bois même pas, j’étais verte, le comble pour un jardinière). Quelques heures plus tard, « ressucitaillée » après avoir tout essayé tous les remèdes possibles, autant finir l’année avec quelques photos, sans chercher ordre ni logique…

Réveillon de Noël magique dans les Landes.

thumbnail_IMG_20171224_152352

thumbnail_IMG_20171224_152429

 

On a bien sûr amené la petite dernière avec nous. Super sage dans le métro et le train, un vrai chat zen.

292_Screenshot_2017-12-30-10-27-15

Ma copine la merlette est revenue fin novembre et vient réclamer à manger.

P1000891

P1000888

Quelques roses jouent les intrépides.

image1

Avec quelques heures d’avance, je vous souhaite tous mes vœux de bonheur pour cette nouvelle année qui va débuter.

P1000909 (2)

C’est l’heure de rentrer

La jardinière rend son tablier et ses outils pour cette année.

Après une dernière tonte effectuée cette semaine (et kiné dans la foulée pour se remettre de tout ça lol), je vous propose de jeter un dernier coup d’œil et puisque la vie c’est  le mouvement, on va en parler aussi des petits et grands changements 😉

Un désherbage sommaire a eu lieu le mois dernier, certains massifs ont reçu du paillis potager. Et hop, joli et utile en un geste!

J’ai laissé les vivaces et les annuelles comme elles étaient. Le jardinage à la paresseuse me convient tout à fait.

 

Dernières floraisons

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Il est actuellement difficile de prendre des photos, soit il y a trop de soleil, soit, maintenant que le soleil est bas, une grande partie du jardin est dans l’ombre.

Une jolie fougère persistante (Polystichum polyblepharum)accompagnée d’astrance, lierre panaché, abélia et … je ne sais plus.

P1000865

L’abélia, la plante facile par excellence. Persistante, existe en toutes les tailles ce qui m’arrange bien.

 

P1000845

Comme vous le voyez, le paillis potager est pas mal.

P1000848

L’automne prend son temps. J’adore le brunnera Mr Morse

P1000871

Sur la gauche, un gros tas de feuille, je fais une grosse lasagne pour ne plus avoir à tondre sous le cerisier. Cela m’a permis de caser les 80 jacinthes des bois achetées sur un coup de tête. Sur la droite, l’emplacement de la piscine de cet été.  Comme la terre est trop compactée, je vais laisser passer l’hiver et laisser les vers travailler à ma place pour semer de la pelouse au printemps. J’ai mis des feuilles en attendant. Cela épargnera aussi les racines superficielles que l’ont voit du saule tortueux.

P1000834

 

Un petit aperçu du liquidambar. J’ai comme un doute sur sa future taille…

P1000858

Tout au fond le potager; Je peux désormais dire ex-potager, car la culture des légumes me court sur le haricot. J’ai horreur de ça (des légumes et de la culture, j’oublie tout le temps d’aller au potager, je n’arrose jamais).

 

P1000851

Là où il a un petit tuteur et un pot retourné, j’ai planté un bébé érable champêtre. Il fait actuellement 5 cm de haut mais j’ai tout mon temps.

P1000812

Voici la maman, un peu plus loin dans la rue:

WP_20171112_001

 

Les arbustes autour ont été déménagés (lilas, groseillier, hydrangéa, acer palmatum en fin de vie…), des pierres ramassées sur les bords de route ,

des plantes commandées (hostas, renouée…),

P1000787

 

Ou venant de chez mes parents qui sont envahis de fougères.

WP_20171016_006

 

Les plantes commandées sont des anémones des bois, un hosta sagae, un hosta Blue Umbrellas, un hosta krossa Regal , phyllitis scolopendrium (fougère langue de ce cerf) et persicaire High Society. Les hostas sont des hostas géants et sont censés être résistants aux limaces. Nous verrons bien.

Il y a au bord un rosier Angela. J’avais renoncé à le commander car trop grand pour moi, mais j’ai oublié d’annuler ma commande, oups! Et je n’en avais pas mis qu’un dans mon panier! oups oups oups! J’ai eu du coup des rosiers imprévus à caser: Brother Cadfael, un 2è Fairy, Yolande d’Aragon…

Certains vont me dire que c’est un bel endroit pour un amélanchier à 5 euros, mais j’ai résisté!

En tout cas Mr le rouge-gorge semble approuver ce changement.

P1000806

Avant de vous quitter, je vais vous parler du dernier et plus gros changement. Le gros chantier automne 2017.

Voici une photo de 2013 2013..6.10 001

Je ne trouve pas d’autre photo pour vous montrer que le jardin forme un gros triangle à cet endroit et cela m’ennuyait.

C’est  Laurence qui  m’a donné la réponse. Faire un énorme arrondi.

C’était osé. J’ai fait la « surprise » à mon mari, et pour une surprise, cela fut le cas. Il a ouvert le porte d’entrée et s’est  exclamé: « ma pelouse! »

 

P1000650

Je vous en parlerai plus précisément dans le prochain billet.

A bientôt!

 

 

 

 

Promenons-nous chez Christelle

Cet été j’ai enfin pris des photos du jardin de mon amie qui habite en bas de la colline (moi je suis en haut). Cela faisait longtemps que je voulais vous le présenter.

Le style de ce jardin est différent du mien mais je l’adore avec ses grands arbres qui nous protègent, la rivière qui longe le haut du terrain, les énormes pierres dont on ne sait comment elles sont arrivées là. Ceux qui suivent mes tableaux Pinterest ne seront pas vraiment étonnés.

A cet endroit on est à peu près au milieu.

P1000562

Un coup d’œil vers le haut.

P1000555

P1000569

P1000559 (2)

P1000563

La rivière qui borde le haut du jardin .

P1000565

Le joli potager dont s’occupe la fille aînée qui s’est prise de passion pour la permaculture

P1000566

P1000567

De jolies idées

P1000553

P1000552

P1000551

P1000568

P1000570

P1000558

P1000550

Et le fin du fin, la petite rivière descend et  forme en bas du jardin un joli point d’eau puis repart . Les abeilles ne s’y trompent pas et viennent s’y abreuver car l’eau y est toujours fraîche et propre.

P1000549

 

P1000556

P1000547

Oh le bel endroit. Il n’y manque plus que les fées mais je ne les ai pas trouvées…

Beautés d’automne (2)

On profite des quelques floraisons qui restent. Comme promis, des asters et des petites bébêtes.

Et des fuchsias! j’ai eu ma période fuchsias cet été

 

P1000681

 

P1000517

On continue avec les astéracées.

 

J’avais piqué un bout (un tout petit bout) de chrysanthème dans la rue, un blanc qui finissait en pompons roses, on aurait dit un rosier. Aucune  trace, on se contentera de celui-ci, le chrysanthème Nadine. 

P1000695

L’aster amethystnus Kylie. Joli mais envahissant, vous êtes prévenus! J’en ai mis un peu partout, je crois que je vais vite en enlever.

P1000701

Je pense qu’il s’agit de l’aster dumosus Lady in Blue. Le cœur devient rose en vieillissant.

P1000703

Je donne ma langue au chat. Il se fait dévorer par Kylie.

P1000682

Aster novae-angliae September ruby, offert par Laurence. Impeccable dans le massif pourpre.

P1000671

Aster Lady In black. Il a un peu soif mais utile quand même.

P1000782

Sedum de Judith. J’adore sa couleur!

P1000712

Le massif des oiseaux, celui que je laisse un peu en fouillis dans tout le fond

P1000780

On y trouve mauve,

P1000511

Epilobe (hirsute?), fraises des bois etc… un vrai fouillis.

P1000505

Mon endroit préféré… la place des amoureux. Je ne montre pas le pignon, ça ne me plait toujours pas et il y a du changement dans l’air. D’un côté:

P1000777

De l’autre.

 

P1000778

Mr le rouge-gorge prend son bain. Photo prise de mon canapé…

P1000716

J’ai la version merle aussi…

P1000725

Magnifique… J’ai vu si peu de papillons cette année.

WP_20171004_002

Si ça se trouve c’est un beau prince? En tout cas je suis contente de l’héberger. J’ai trouvé un petiot aussi. J’ai vite remis le pissenlit à sa place.

WP_20170926_002

 

Et je vous présente la grosse bébête,

la jolie Némésis,

arrivée il y a peu de temps à la maison!

 

 

Némésis

Joueuse, câline, pot de colle,toute la famille est ravie.

Elle a même réussi à charmer son maître!

P1000592

A très bientôt!